Symptômes du vitiligo

Différentes formes de la maladie

L’extension de la maladie est très variable, depuis des formes localisées de très faible étendue aux formes plus importantes dans lesquelles l’ensemble de la peau peut être dépigmentée. Différentes formes cliniques de la maladie sont décrites comme cela est montré dans la figure 1 (focal, segmentaire, acro-facial, généralisé, universel).

Il est important de faire un diagnostic précis de la maladie, et d’estimer son pronostic.

Vitiligo focal Vitiligo segmentaire Vitiligo acro-facial Vitiligo généralisé Vitiligo universel
Les différents aspects cliniques du Vitiligo : focal, segmentaire, acro-facial, généralisé, universel

Vitiligo généralisé ou non-segmentaire

Le vitiligo généralisé est la forme la plus fréquente. L’extension de la maladie est très variable et « généralisé » ne signifie pas forcément étendu. Les lésions sont souvent bilatérales sur le corps, parfois symétriques. L’âge de début est très variable. L’extension est imprévisible, ainsi l’atteinte peut rester localisée pendant de nombreuses années ou s’étendre plus ou moins rapidement à différentes zones du corps. L’examen des lésions à l’aide d’une lumière UV (lampe de wood) est un outil précieux pour l’appréciation de l’évolutivité de la maladie.

Vitiligo non segmentaire Vitiligo universel
Aspect clinique du vitiligo généralisé
  • Peut débuter dans l’enfance mais également plus tard (plus fréquent).
  • Maladie évoluant de façon progressive, avec des poussées itératives.
  • Peut toucher les poils mais après une plus longue durée d’évolution.
  • Plus fréquemment localisé au niveau des sites de traumatisme, friction.

Vitiligo segmentaire

Le vitiligo segmentaire est une entité à part. Il s’agit d’une forme très localisée de vitiligo se développant plus souvent chez l’enfant ou l’adulte jeune. La maladie n’atteint qu’une zone limitée du tégument, qui suit le plus souvent un seul territoire.

Cette forme se développe rapidement en quelques semaines ou mois, puis reste stable sans autre évolution à distance. Bien souvent, la perte des mélanocytes est totale et définitive ce qui explique l’échec des traitements médicaux usuels cités ci-dessus si ils ne sont pas débutés le plus tôt possible dès le début d’apparition de la maladie.

Par contre, le vitiligo segmentaire est une bonne indication de traitement chirurgical par greffe lorsque la gêne esthétique est importante, et chez un enfant en âge de donner son avis.

Vitiligo segmentaire
  • début au cours de l’enfance
  • développement rapide puis phase de stabilisation
  • affecte rapidement les poils après la phase d’initiation
  • généralement non associé à d’autres pathologies auto-immunes
Vitiligo abdomen enfant Vitiligo abdomen enfant
Vitiligo segmentaire chez l'enfant (abdomen)